Laminer, découper, forger, souder, polir….
Entrez dans un véritable atelier de fabrication et découvrez comment naît un bijoux !
La création d’une pièce nécessite des machines et des techniques qui existent depuis des centaines d’années.
Bien que l’on observe une évolution constante des outils technologiques,

Les coulisses de l'atelier de fabrication

 ceux-ci n’ont toujours pas réussi à remplacer les savoirs-faire ancestraux des métiers d’art tel que la joaillerie. La main de l’homme et l’intelligence se trouvent ici au service de la matière pour donner vie à des pièces uniques !
atelier

                                Focus sur les outils de l’atelier

 

          Le Bocfil
Mais qu’est-ce que c’est ? Le bocfil est une lame de scie très fine qui permet au bijoutier de découper avec précision une plaque de métal. On peut choisir l’épaisseur de la lame en fonction du travail que l’on doit accomplir. La maîtrise de cet outil s’acquiert par la pratique…  Et oui, au début son utilisation peut s’avérer compliqué et nombres de lames de scie cassent avant que le joaillier sache l’utiliser.
Vous trouverez ci-dessous des exemples de travaux réalisés avec le bocfil.
atelier
bague initiales
atelier
Le chalumeau :
Il permet au joaillier d’assembler les différentes parties d’une pièce comme un puzzle. Ce qui est différent pour le joaillier c’est qu’il doit gérer les températures de fusion de chaque élément ainsi que de la matière qui lui permet d’effectuer cet soudure. On l’appelle la « brasure ».
Cet outil est à la base de l’apprentissage du métier. Comme chaque outil du métier, le chalumeau prend du temps dans sa maîtrise. Une connaissance des métaux à souder est aussi importante pour pouvoir maîtriser les soudures. Qu’ils soient en or, cuivre, argent,  les propriétés chimiques et physiques de ces matériaux doivent être acquises par le bijoutier.
atelier de fabrication

Techniques ancestrales et secrets de fabrication!…

La technique du Mokume Gane.
C’est une méthode de travail du métal japonaise qui permet de produire un métal laminé dont les différentes couches sont visibles. Mokume gane se traduit par « métal au grain de bois ». Ce qui décrit l’apparence du métal qui ressemble au veinage naturel du bois.
Le mokume-gane a été utilisé pour créer de nombreux objets. Bien que cette technique ait été créée en premier lieu pour forger des épées, elle est aujourd’hui principalement utilisée pour la bijouterie et l’orfèvrerie.